Bivouac au lac Guichard

Publié le 31 mai 2017

Il y a quelques jours, je passais ma première nuit de cette année 2017 en altitude. Après un hiver bien au chaud, c'est toujours un moment particulier de retrouver la montagne et ses paysages, loin de l'agitation de la vie de tous les jours. Depuis quelques années, j'effectue ce premier pélerinage au Lac Guichard, un coin facile d'accès et pas loin de Lyon, le tout dans un décor carrément sympa.

Facile d'accès ?

Bon j'adore la montagne et la rando, mais des fois je n'ai pas envie de crapahuter des heures pour atteindre un point de vue intéressant... même si le second n'arrive pas souvent sans le premier.

C'est bien pour ça que ce petit lac d'altitude (~ 2000m) est l'un de mes spots favoris. En voiture, il suffit de se rendre au col de la Croix de Fer, par Grenoble ou Chambéry et se garer sur le parking. Ensuite, une petite marche d'environ 10 minutes permet de rejoindre les berges du lac, parfaites pour planter la tente. Et qui offrent surtout une vue parfaite sur les fameuses Aiguilles d'Arves !

Evidemment, ce petit paradis est vite peuplé d'humains en tout genre dès les premières chaleurs, d'où l'idée d'y passer la nuit en début de saison pour être pénard.

Des lacs et des montagnes

Depuis quelques années, je photographies principalement des paysages. Souvent naturels, et souvent avec de l'eau qui permet de jouer artistiquement avec les reflets et le mouvement. Du coup, quand je prépare une sortie en montagne, j'essaie de répérer un lac ou une rivière qui pourrait être intéressant à photographier.

Ici, je suis servi. Il y a le lac Guichard (vous l'aurez compris). Mais il y a aussi le lac Potron à quelques dizaines de mètres, ainsi que des petits ruisseaux par endroits, avec la fonte des neiges.

Le clou du spectacle: le panorama des Aiguilles d'Arves se reflétant dans le lac par une journée sans (trop de) vent !

En début de saison, les bords du lacs sont encore partiellement enneigés et gelés. En jouant avec les formes glacées, on obtient des vues plus originales de cet endroit finalement assez connu.

La nuit permet aussi de profiter des étoiles pour faire quelques poses longues... Malgré la fraicheur: -5 degrés lors de ma dernière sortie 🙂

Bref, on en prend plein la vue à toute heure et c'est l'idéal pour débuter la saison.

L'éveil de la nature

A cette époque, la neige de l'hiver s'efface peu à peu et les premières fleurs marquent le retour du printemps. La rosée matinale permet de les mettre en valeur sur les photos.

C'est aussi le réveil des marmottes que l'on peut voir et entendre un peu partout aux alentours du lac Guichard... Et certaines ne sont pas farouches. Avec un peu de chance, on pourra aussi observer une hermine en chasse...

En savoir plus

Quelques liens utiles pour finir:


A bientôt pour un nouvel article !

Partagez l'article

Facebook Twitter