Bivouac au lac des Cerces

Publié le 11 juin 2018

Ca y est, l'été arrive et les randos vont pouvoir reprendre ! En attendant, il est temps de finaliser le traitement des images de la saison dernière pour faire de la place sur les cartes mémoires.

23 septembre 2017. C'est le début de l'automne, et je me suis décidé à aller bivouaquer au Lac des Cerces. En fin d'après midi , me voilà arrivé au parking de Plan Lachat, tout prêt de Valloire, au pied de la célèbre montée du col du Galibier. Le soleil commence déjà à décliner; je prends mon sac et file sans tarder.

J'étais déjà venu une première fois en début d'été. Malgré un temps maussade et un brouillard qui avaient empéché toute tentative photographique, j'avais au moins pu repérer le chemin (très simple cependant). Aussi, je ne traîne pas en route pour arriver au plus vite au lac et profiter du coucher de soleil.

Après une grosse heure de marche, me voilà arrivé. Le temps est assez couvert, mais bien plus dégagé que la dernière fois. Alors que je contourne le lac pour rechercher un point de vue sympa, je croise 2 personnes qui ont planté leur tente un peu plus loin. Nous serons les seuls à passer la nuit autour du lac.

La lumière baisse peu à peu, et malgré peu de couleurs, les ambiances sont intéressantes. Les gros nuages permettent des compositions sympas avec les reflets dans le lac. L'horizon, assez dégagé, laisse apparaitre les fameuses Aiguilles d'Arves, comme un rappel du panorama au Lac Guichard.

Finalement, lorsque la nuit est presque noire, je pars installer le campement à la lumière frontale.

Après un repas "au chaud", la nuit est totalement tombée, mais le ciel trop chargé ne laisse pas apparaitre beaucoup d'étoiles. Je décide donc d'aller dormir un peu. Quelques heures plus tard, je sors la tête de la tente: toujours des nuages mais aussi des étoiles ! Je me motive donc à quitter la chaleur du duvet pour aller faire quelques prises de vue nocturnes, puis retourne finir ma nuit.

Au petit matin, le ciel est toujours nuageux mais il y a pas mal de vent: c'est l'occasion de réaliser de beaux filés en pose longue...

Peu à peu, le ciel se dégage et une belle journée ensoleillée s'annonce.

Il est temps pour moi de plier bagage. En redescendant, je croiserai de nombreux randonneurs partant profiter d'un des derniers beaux dimanches avant l'hiver.

En savoir plus

Quelques liens utiles pour finir:


A bientôt pour un nouvel article !

Partagez l'article

Facebook Twitter